Archives de la fouine

La Fouine – Quand je partirai (Clip et paroles)

Posted in buzz, chill, clip, francais, french, music, music video, news, nouvelle, photos, pop, r&b, rap, Uncategorized, urbaine with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 19 juillet 2013 by fraichemusique
La Fouine - Quand je partirai

La Fouine – Quand je partirai

As-tu aussi déjà vu Quand je partirai, le dernier clip de La Fouine ? Sorti vendredi le 12 juillet, il fait plein de buzz en ce moment. Le sixième extrait de son album Drôle de parcours et tourné par BeatBounce Productions, il s’agit d’une dramatisation de la mort du rappeur du 78 par fusillade. Au milieu du clip, un écran télévisé affiche une annonce de la mort sur la chaîne d’actualité, BFM TV. Selon un article du Nouvel Obs republié sur MCE, BFM pourra porter plainte contre La Fouine.

La Fouine - Quand je partirai

Le soi-disant annonce de la mort de La Fouine sur BFM lors du clip Quand je partirai

Maitre Mathieu Davy rappelle sur le site du Nouvel Obs «Il n’est pas juridiquement possible d’utiliser ou de reproduire la marque d’une chaîne de télévision, son logo, sans son autorisation, surtout dans le cadre d’une exploitation commerciale.»

A voir si la chaîne décide de poursuivre La Fouine et BeatBounce… Un coup de pub juste ou manipulateur, à vos avis ?

Les paroles via Rap Genius France :

La Fouine – Quand je partirai Lyrics

[Intro]
You light up another cigarette and I pour the wine
It’s four o’clock in the morning and it’s starting to get light
Now I’m right where I want to be, losing track of time
But I wish that it was still last night

La Fouine - Quand je partirai 3

Le fusillade du clip Quand je partirai de La Fouine

[Couplet]
Quand j’partirai ne venez pas pleurer sur ma tombe, combien sont sincères ?
Combien de drames, de vraies galères, combien de faux frères ?
Quand j’étais vraiment dans la merde, combien m’ont tendu la main ?

Ne jamais remettre à demain ce qu’on peut faire à une main
Déjà à l’époque, on m’enviait pour une barrette
J’fais d’l’auto-stop sur le chemin du Paradis et seul le Diable s’arrête
Cimetière de Trappes, en p’tite équipe, ramenez pas trop d’de-mon
On vit entre anges et démons, combien me connaissent de nom ?
Quand j’partirai, dites à ma famille que j’les aime
Que mon truc c’est la solitude, que j’ai du mal à dire « je t’aime »

Quand j’partirai, dites à mon dealer qu’il est au chômage
Drôle de personnage, pas besoin qu’on m’rende hommage
Dites à mes vrais amis que l’amitié s’étend à jamais
Que j’étais nul en maths car quand on aime on n’compte jamais

Vous direz aux matons que l’peura m’a fait changer d’air
Que ma fierté c’est l’Maroc et que j’préfère manger par terre
Aucun remord, j’ai vécu pleinement
Un titulaire sur le terrain, c’est dix rageux qui parlent sur le banc
Quand j’partirai, dites à mon père que rien ne sert de pleurer
Dites à ma fille que ses prières remplaceront les courriers
Dites à mes profs que rien à foutre si j’ai pas eu leurs diplômes
Dites aux rageux que cet album va sûrement peser dix tonnes
Quand j’partirai, vous passerez le salam au Congo
Vous leur direz qu’on y mange bien,
vous remercierez le Togo
Le Cameroun et l’Algérie, le Canada, Djibouti
J’aurai p’t-êt’ un seul remord : ne pas revoir l’public du Mali

La Fouine - Quand je partirai 5

L’enterrement du rappeur La Fouine dans le clip Quand je partirai

J’partirai la tête haute, ma fille, n’écoute pas les gens !
J’ai des souvenirs de Dakar, de quelques frères d’Abidjan
Quand j’partirai, la concurrence pourra sortir d’son trou
Et seulement une fois enterré, vous pourrez prendre son pouls

Je serai pas loin, je serai à jamais dans le cœur d’la famille
De quelques fans anéantis, de quelques sœurs des Antilles
Quand j’serai plus là, vous direz à certains frères qu’ils m’ont déçu
Que moi j’ai pas une belle plume, seulement un putain d’vécu !

Vécues, les années passent et je vois les choses empirer
Seigneur, ayez pitié le jour où j’partirai
Quand j’partirai, certains faux frères feront mine d’être déçus
Veulent rouler avec moi, auparavant m’auraient marché dessus

Dites à mes fans que j’suis fou d’eux, que je n’étais rien sans eux
Que la vie, ça blesse, et qu’il n’y a pas d’fumée sans coup d’feu
Big up à Fred Musa, Pascal Cefran c’est la même
Encore un rap anti-FN sur ta FM
Quand j’partirai, certains bâtards feront leurs condoléances
Où étaient-ils quand les factures arrivaient à échéance ?
Où étaient-ils quand les Restos du Cœur servaient le daron ?

Où étaient-ils quand les huissiers prenaient l’fauteuil du salon ?
Où étaient-ils quand les yeux mouillés, Maman manquait d’liquide ?
Étaient-ils là au mitard, avec une envie d’suicide ?
Les années passent, bordel de merde, et j’vois les choses empirer
Seigneur, ayez pitié le jour où j’partirai

La Fouine - Quand je partirai 4

La Fouine rejoint le ciel ?

[Outro]
Yeah, le jour où j’partirai, j’emmènerai rien avec moi
Pas d’appartement, pas d’bijou, pas d’voiture
J’ai jamais rappé pour cette merde, t’façon

Et ça, les vrais le savent, depuis mon premier album
Quand j’partirai, la seule chose qui est importante pour moi
C’est qu’j’espère que j’aurai l’temps de dire :
« Achhadou an lâ ilâha illa-llâh, washadou ana muhammad rasûlu-llâh »

Et j’veux entendre chanter… Fouiny Babe !
J’veux vous entendre chanter…
La réussite, ça génère des inimitiés Fouiny, ça crée des ennemis :
Ton succès se retourne contre toi !
Qu’est-ce que tu vas faire, tuer ton succès ?
Tu préférerais ne pas avoir réussi ?
C’n’est pas compliqué, ou on réussit et on s’fait quelques ennemis
Ou bien on loupe son coup, et on s’fait quelques amis
C’est une question de choix…

DJ E-Rise ft. Lloyd (YMCMB) – Make Love #MAKELOVE (@DJERISE)

Posted in Uncategorized with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 29 juin 2013 by fraichemusique

Qu’est ce que ça donne, une collaboration de l’un de meilleurs producteurs du rap game en France et une voix unique du hip-hop américain ? Voici la réponse : Le célèbre DJ E-Rise a invité le chanteur Rap/R&B US, Lloyd de chez YMCMB sur son nouveau track Make Love !

Production : KANTIZ RECORDS
Réalisation Clip : BEATBOUNCE

Il y a un an, Fraichemusique vous a déjà proposé le dernier mixtape de DJ E-Rise, Hit Machine. On y retrouve des prods choisis par La Fouine, Mister You, Fababy, Alonzo, Colonel Reyel, Soprano, Green Money, Ace Hood, Tunisiano, Djany, Kenza Farah, Orelsan, MLC et Canardo !

Facebook Page : Dj E-Rise ( Compositeur & Dj )
(https://fr-fr.facebook.com/pages/Dj-E…)
Twitter & Instagram : @DJERISE
https://twitter.com/DJERISE

Interview de H-Magnum par Fraiche Musique

Posted in clip, exclu, fraiche musique, francais, french, interview, music, music video, news, nouvelle, photos, r&b, rap, Uncategorized, urbaine with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 15 avril 2013 by fraichemusique
HMagnum lors de notre interview

Prise lors de notre interview avec H Magnum

H-Magnum nous a invité chez Loudschool Production pour parler de son parcours, sa musique, ses collaborations et son évolution artistique. Une interview honnête et réel, à lire sans modération, surtout pour son discours à propos des clashs dans le milieu du rap français !

1. D’où vient le nom H Magnum ? Qu’est-ce qu’il signifie ?

Il signifie le sucré et le salé en même temps. H pour la douceur et Magnum pour la dureté. C’est ma couleur musicale, autant je peux être dur, autant je peux être doux.

2. Tu as passé la première moitié de ton enfance en Côte d’Ivoire, puis la deuxième dans le 20ième arrondissement de Paris : Comment cela a t’il influencé ta vie et ta musique ?

En effet, ça m’a beaucoup influencé dans le sens où dans ma musique on peut retrouver des mélodies qui ont des sonorités africaines. Il y a aussi le fait que je fasse du rap français pur jus, du rap parisien. Ce sont ces deux univers qui font ma musique et je me nourris de ces deux univers, la musique africaine et la musique française. Quand je dis française, j’englobe variété hip-hop, R’N’B, occidental, etc…

3. Comment as-tu débuté dans le rap ?

En fait, j’ai débuté par accident. J’écoutais du rap et je rappais les textes des artistes que j’aimais, petit à petit comme ça. Comme c’était la musique qu’on écoutait, la musique la plus proche de nous, j’ai commencé à écrire avec des potes pour déconner, faire quelques rimes. Après j’ai pris goût et j’ai continué. En fait, c’est comme faire du foot, aujourd’hui partout les jeunes font du foot, du rap mais il n’y a pas de commencement, il n’y a pas de jour J. On a des potes qui rappent, on rigole avec eux et après on se prend au jeu.

4. Peux-tu nous parler de tes expériences avec les deux groupes L’Aconit et L’Injection Lyricale ?

Aconit c’était 3 potes, on était dans le même collège, on a commencé comme ça. On côtoyait des gens qui rappait dans notre quartier. Petit à petit, on s’est mis dedans et on a formé notre petit groupe l’Aconit. On a sorti un petit projet avec les subventions de la mairie de quartier et on s’est investi un peu plus dans le rap. Au fur et à mesure, j’ai rencontré Injection lyricale, un groupe du 93 mais j’ai pas quitté pour autant mon premier groupe. Je faisais le pont entre les deux, c’était juste deux musiques différents. Dans Aconit il n’y avait que des rebeux, et dans Injection lyricale il n’y avait que des renois. C’était deux univers différents et c’est ça qui m’a plu.

5. Et comment les as-tu rencontré ?

Pour Injection lyricale, je les ai rencontré via un pote qui s’appelait Alien D., qui faisait des freestyles avec moi. Il m’a dit que son grand frère s’occupait d’un groupe dans le 93 aux Courtilières (une Cité de Pantin en Seine Saint-Denis ). Je les ai rencontré, on a fait quelques sons ensemble et après je suis rentré dans le groupe mais comme la musique était différente ça collait bien et ça m’arrangeait parce que je suis un féru de travail.

6. Comment s’est passé la transition de groupe à artiste solo ?

Ça s’est fait naturellement parce j’avais déjà deux groupes et il y avait aussi Sexion d’assaut avec qui je travaillais, entre autres. Je me suis mis à écrire un album qui s’appelait «Le Plafond de verre» pour parler des thèmes sociaux et donc j’ai commencé comme ça, à travailler mes premiers textes solos. J’ai fait au feeling et j’ai continué. Après j’étais toujours avec mes groupes même si je faisais aussi mon album. Puis il y en a qui ont arrêté les choses de la vie mais moi, comme je suis un têtu j’ai continué.

La derniere collaboration de H Magnum et Sexion d’Assaut, Excellent

7. En quoi travailler aux cotés du groupe Sexion D’Assaut a-t-il changé ta carrière ?

J’ai rencontré l’un des membres du groupe Sexion d’assaut qui a emménagé dans mon quartier mais c’était pas encore Sexion d’assaut et on est devenus amis. Il m’a dit qu’il rappait et puis le jour il m’a posé un texte, j’étais impressionné, je me suis dit «Ah mais c’est un vrai rappeur ». Il m’a dit qu’il avait un groupe dans le 9ième arrondissement et après il m’a présenté aux autres. Ensuite on a cheminé ensemble, c’est comme ça qu’est né notre collaboration petit à petit et jusqu’à aujourd’hui on chemine ensemble.

8. Quels sont tes influences de musique, française, africaine ou d’ailleurs ?

Dans mon bled, ce sont des groupes qui font du zouglou, un genre musical populaire et urbain né en Côte d’Ivoire qui relate les réalités sociales diverses vécues par la jeunesse ivoirienne. J’aime bien des artistes comme Petit Yodé ou Espoirs 2000. On raconte la misère mais elle est dansante. J’ai ça aussi dans ma musique, malgré le fait que je parle de la dureté, je la fait groover, j’aime la rendre dansante. Pour moi, t’es pas obligé de faire un sujet triste sur un son triste et un sujet gai sur un son gai. Ça c’est le coté zouglou, c’est des sujets tristes mais c’est des sons qui bougent, des belles mélodies joyeuses mais avec des mots forts.

Ici, il y a des groupes comme NTM, IAM avec notamment l’École du micro d’argent, des artistes comme Lunatic aussi . Il y a aussi des américains comme Busta, Snoop, Tupac, Biggie, Dr. Dre… Il y a tout ça, en vrai je suis pas dingue de rap américain, je suis juste dingue de la bonne musique. Quand je cherche les sons, je cherche un son qui est lourd, je cherche pas forcement un artiste, j’ai pas d’artiste fétiche. Je sais que je me suis pris une grosse tarte avec le premier album de 50 Cent car c’était la première fois qu’un gangster faisait des refrains avec des mélodies mais qui restaient gangster, c’était pas des mélodies de variété. C’étaient des mélodies qui étaient populaires mais elles allaient avec le fait que le rap soit « thug ». C’était pas forcement que tu fais des mélodies mais tu fais un peu de variété pour que ton son passe. C’est tellement beau, c’est tellement bien fait que ça passe, c’est ce rap là que j’aime. J’aime pas transformer mon rap, j’ai grandi dans la rue, je suis pas enfant de maison, j’ai toujours trainé dehors et c’est cette musique là que je fais et je veux qu’elle ait cette odeur là.

9. Comment choisis-tu la prod d’une chanson ?

Au feeling, je demande des prods et les producteurs me les envoie et après j’écoute. Celles qui me parlent, je vais commencer à travailler dessus, je travaille à l’inspiration. J’arrive pas à travailler à la commande, j’aime prendre plaisir à écrire. Il y a des prods par exemple je me pose dessus 3, 4 mois après car au début elle me parlait pas, et 3, 4 mois après je suis plus inspiré. Par exemple , il y a des prods quelques mois avant je trouvais qu’elles étaient belles mais j’avais rien dessus et des fois je laisse trainer des prods. J’aime beaucoup travailler à l’inspiration.

10. Et comment écrit-tu les paroles, spontanément ou en avance ? Avant d’avoir choisi d’un beat ou après?

Sur le beat, après avoir choisi le beat, ma voix je l’utilise comme un instrument. C’est à dire que la façon dont je vais, le flow que je veux prendre, il faut qu’il colle avec la gamme de la prod. Si la gamme est haute, je vais être haut, si la gamme est basse, je vais être bas. Je peux aussi faire exprès d’être haut si la gamme est basse parce que je sais que ca va donner quelque chose d’intéressant. C’est pas au hasard, j’écris pas des trucs dans ma chambre et après je viens et il y a la prod et j’essaye de me caler dessus. Non, je vais tout prendre en compte, le piano tout et c’est ce qui fait que je saurais si je ferais un refrain chanté ou un refrain rap. Je préfère écrire sur la prod, c’est plus agréable. Après il y a aussi des choses de la vie de tous les jours qui vont être des «punch» et que je vais essayer de caler. Après écrire tout un texte hors beat non, j’aime faire des cabrioles dans les prods donc c’est vraiment un travail d’orfèvre.

Photo promo

H Magnum : « J’en ai perdu en chemin, morts violentes, armes à feu tout ça. Ce morceau s’inspire de deux petits et un grand qui se sont faits tuer. Dans mon quartier, il y a eu six morts par armes à feu en l’espace de deux ans, dont un qui s’est fait tuer par son propre ami, son pote, son associé. Il s’est fait tuer devant tout le monde, en pleine rue à 11h du matin. »

Je m’inspire de tout. C’est vrai que je suis un peu politisé dans mon rap, il y a beaucoup de thèmes sociaux dans mon rap issus du milieu dont je viens. J’aime beaucoup le rap d’egotrip, le rap démonstratif et raconter des histoires d’amour qui finissent mal.

12. Tu as pu collaborer avec un tas d’artistes divers, dont Kery James, Intouchables, Diam’s, Alibi Montana, Sexion D’Assaut, Kenza Farah et dernièrement Maitre Gims, parmi d’autres. Comment ce sont faites ces rencontres ? Y’a t’il une collaboration qui a été particulièrement touchante pour toi ?

Ce sont des rencontres en studio avec des gens qui me présentent. La collaboration avec Kenza Farah par exemple, j’avais un morceau et j’entendais sa voix dessus en fait et je voulais que ça soit elle qui fasse le refrain. J’ai fait le morceau, j’ai laissé la partie pour le refrain, je lui ai fait écouté et ça lui a parlé. Elle était en studio et elle a fait le refrain au feeling et ça donne un morceau merveilleux qui s’appelle «Une larme».

Avec mon groupe, l’Injection lyricale, on a rencontré Kery James et on a fait un petit morceau ensemble, mais ça n’est pas allé plus loin. Avec Sexion d’assaut, c’est même plus des collaborateurs, c’est la famille, on rappe, on fait des sons mais on les fait pas pour les sortir, on kiffe. Il y en a qui sortent mais il y en a aussi qui sortiront jamais tellement il y en a. Voilà mais maintenant en ce qui est H Magnum, Sexion d’assaut a déjà prouvé et continuer de prouver. Moi je suis artiste solo et je veux montrer mon univers.

13. Justement, les paroles et le thème du track « Une Larme » avec Kenza Farah nous a marqué. La chanson était inspiré par des vraies pertes d’amis ?

Oui bien sûr parce que dans mon parcours il y en a ça. J’en ai perdu en chemin, morts violentes, armes à feu tout ça. Ce morceau s’inspire de deux petits et un grand qui se sont faits tuer. Dans mon quartier, il y a eu six morts par armes à feu en l’espace de deux ans, dont un qui s’est fait tuer par son propre ami, son pote, son associé. Il s’est fait tuer devant tout le monde, en pleine rue à 11h du matin. Alors quand j’ai entendu l’instru, j’ai pensé à ça. C’est un hommage à tous partis comme ça que j’ai rencontré sur mon parcours et il y en a plein.

H Magnum feat Kenza Farah – Une larme

14. Au contraire, le clip du single « Fin de dream » avec Maître Gims en feat démontre un nouveau style ?

«Fin de dream » avec Maître Gims, c’est une menace, c’est du rap gang, du rap démonstratif qui impressionne, c’est les hommes qui bombent le torse. C’est comme ça l’instru elle est guerrier, les flow sont guerriers. Moi je vois le rap comme la vie, des fois ça va être la lutte entre hommes parce qu’on a besoin de se prouver quelque chose, d’autres on va être doux, triste, joyeux. Sur « Fin de dream » j’ai envoyé deux titres agressifs. Ça fait partie du jeu, ça veut dire j’arrive.

« Fin de Dream » c’est aussi pour dire qu’il y a un nouveau MC qui est là, un nouvel artiste qui arrive. « Fin de Dream » ça veut dire aussi la fin du rêve. Pour les autres, ça veut dire que je suis pas venu en touriste, d’être une épine dans votre pied, d’être un rappeur qui innove, qui bouscule le game.

H Magnum feat Maitre Gims – Fin de dream

15. Quels artistes écoutes-tu en ce moment ?

En ce moment j’écoute Future, c’est un rappeur américain qui fait du hip-hop avec des mélodies. Moi j’aime beaucoup, j’aime le rap avec des belles mélodies mais faut que ça soit viril, j’aime pas les mecs qui chantent comme des meufs.

16. Quelles seraient tes collaborations de rêve ?

Soprano, j’aimerai faire un bon morceau bien violent, car j’aime prendre des gens qui ont une image lisse et montrer leur coté hard. Des artistes comme La Fouine, et après les autres pour moi, ils prennent pas assez de risques.

17. Que penses tu des clashs récentes dans le milieu du rap français ?

Tant que ça reste mots, des piques, ça va. Après quand il y a des noms qui sortent non, des pères, des mères, c’est mal surtout venant des gens de la trentaine qui sont censés être au dessus de la masse et qui font de la musique pour les plus petits qui font pas la part des choses. En plus on est des artistes et voilà, c’est soit on est des artistes, soit on est des voyous. On n’est pas là pour être des artistes voyous. Après, il faut pas s’étonner qu’on nous stigmatise.

On peut pas dire que moi, je m’en fiche de l’exemple que je donne mais il faut arrêter car l’influence, ça existe. Certaines personnes peuvent être influencées par ce que tu envoies et je trouve que c’est un mauvais signal parce qu’en fait personne n’est plus fou que l’autre. Parce que la personne la plus déterminée, c’est elle qui peut faire le plus de mal et comme dit une phrase, les grands sont responsables de la violence qu’ils déclenchent mais les petits sont pas innocents de la continuer. Et puis pour les adultes c’est pas l’endroit pour la montrer, cette violence.

Fin de dream photo H Magnum

H Magnum : Quand il y a des noms qui sortent non, des pères, des mères, c’est mal surtout venant des gens de la trentaine qui sont censés être au dessus de la masse et qui font de la musique pour les plus petits qui font pas la part des choses. En plus on est des artistes et voilà, c’est soit on est des artistes, soit on est des voyous. On n’est pas là pour être des artistes voyous. Après, il faut pas s’étonner qu’on nous stigmatise.

J’ai fait la première partie d’Akon à Paris. J’ai fait aussi la première partie de Sexion d’Assaut à Lyon et c’était trop fort, le public lyonnais, il est fou. Cette expérience, c’était quelque chose que j’avais encore jamais vécu sur scène. Et là je me suis aussi dit peut-être qu’un jour, moi aussi j’aurais tout ce public à rien que pour moi.

19. Si tu devais choisir entre les deux, et pourquoi ?

RnB ou Electro ? Je préfère le RnB même si maintenant les deux se mélangent.

Booba ou Rohff ? En fait les fans de Booba écoutent aussi Rohff. Moi, je suis fan de Booba et j’écoute Rohff. J’aime le rap et pourtant j’écoute Booba.

Booba ou La Fouine ? La Fouine, c’est différent. C’est un artiste, il peut faire une guitare voix. Il rappe avec son cœur. Booba c’est autre chose. En fait les personnes qui aiment Booba aiment Rohff et aiment forcement La Fouine. C’est des publics qui sont connectés. Après moi je préfère les choix d’instru de Booba mais les thèmes de Rohff car ils sont plus touchants. Booba, lui, il rappe comme un joueur de foot qui joue mais il est trop fort, La Fouine c’est un mec qui donne le sourire. En vrai, je suis pas cloisonné.

Kery James ou Medine ? Avant j’étais plus Kery James, maintenant je suis plus les deux.

Lil Wayne ou Eminem ? Je vais choisir Lil Wayne car je pense qu’il prend plus de risques qu’Eminem. Si on reprend tous leurs albums sur un plan artistique, Lil Wayne t’étonneras plus qu’Eminem. Eminem il a un genre unique, son flow tu l’as déjà entendu quelque part mais c’est un génie, tu peut pas tester. Lil Wayne, il est un peu comme La Fouine, il est unique.

Drake ou Chris Brown ? Chris Brown

Beyonce ou Rihanna ? Beyoncé

Kenza Farah ou Lea Castel ? Kenza Farah

La France ou La Cote d’Ivoire ? La Cote d’Ivoire

Vin ou bière ? Jus de raisin

Facebook ou Twitter ? Twitter

Travail en équipe ou solo ? Travail en équipe, c’est plus sympa

Dream ou Fin de Dream ? Fin de Dream

Le dernier clip de H-Magnum, L’appât du gain.

20. La prochaine étape pour H Magnum ?

Gotham City, ce que je suis en train de préparer.

H Magnum - Fin de dream

La pochette du nouvel album de H-Magnum, Fin de Dream

Interview réalisée par Vanessa Saksik et Aaron Phillips
Crédits photos : Agence Rise Up
Remerciements à H-Magnum et Agence Rise Up

DJ E-Rise offre Hit Machine,ses derniers instrus en téléchargement gratuit

Posted in chill, electro, francais, freestyle, french, instru, jazz, music, news, nouvelle, pop, prods, r&b, rap, remix, techno, Uncategorized, urbaine, zouk with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 26 juillet 2012 by fraichemusique

DJ E-Rise, DJ officiel de Def Jam France, nous offre ses derniers instrus en téléchargement gratuit sur le mixtape Hit Machine ! On y retrouve des prods utilisées par La Fouine, Mister You, Fababy, Alonzo, Colonel Reyel, Soprano, Green Money, Ace Hood, Tunisiano, Djany, Kenza Farah, Orelsan, MLC et Canardo !

Le lien : limelinx.com/pg6n


Raprnb-leblog

Le petit cadeau du jour est signé Dj E-Rise. Le producteur et musicien offre en effet en téléchargement gratuit un pack d’instrus regroupant ses plus gros hits. Pour ceux qu’ils veulent s’exercer sur le beat de Fly de Soprano ou Stan Smith de La Fouine, c’est ici !

View original post

Programme intégral du Festival Paris Hip-Hop 2012

Posted in concert, en direct, francais, french, live, music, news, nouvelle, pop, r&b, rai, rap, Uncategorized, urbaine, zouk with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 20 juin 2012 by fraichemusique
Image
Venant du site officiel du Festival Paris Hip Hop et Danse:
du mercredi 20 juin au lundi 25 juin 2012:

Exposition USINA

Exposition photographie – Film – Performance – Rencontres
Maison des Métallos
94 rue Jean-Pierre Timbaud- 75011 Paris
M° Parmentier ou Couronnes
Entrée libre

du vendredi 22 juin au mercredi 4 juillet 2012

BERTHET ONE & LIL’THUGS

Exposition bande dessinée urbaine / illustration

La Rotonde
6-8 Place de la Bataille de Stalingrad – 75019 Paris
M° Jaures
Entrée libre

vendredi 22 juin 2012

« RAP, ÉCRITURE ET ORALITÉ » AVEC ZOXEA

Ateliers Paris Hip Hop
Maison des Métallos
94 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris
Entrée libre sur réservation

vendredi 22 juin 2012

Paris Danse Hip Hop

Représentations de Danse Hip Hop
Lieu : Casino de Paris
16 rue de Clichy – 75009 Paris
M° Liège ou Place de Clichy
Ouverture des portes : 19h30
19,80€ – 11 € (tarif groupe )

du samedi 23 juin au samedi 30 juin 2012

Street Art festival

Lieux des événement graffiti dans les quartiers de la ville de Sevran
quartier Sablon : le 23/06
canal de l’Ourcq : le 25/06
place de Sevran : le 27/06
Bute Monceleux : le 28/06
Jardin Rougemont : le 29/06
Entrée libre

du samedi 23 juin au dimanche 24 juin 2012

Festival Graffitizm

Jam graff avec le crew Da Mental Vaporz (DMV)
le crew P19 et le crew 3HC
Parc d’activité de la Vaucouleurs
78711 Mantes la Ville
Entrée libre

samedi 23 juin 2012

ÊTRE DANS LA RUE / REVELATION

Spectacle de danse
Lieu: Maison des Métallos
94 Rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
M° Couronnes ou Parmentier
Gratuit – Plein air

samedi 23 juin 2012

The Roots au Zénith de Paris

Concert évènement
Lieu : Zénith de Paris
211 avenue Jean Jaurès – 75019 Paris
M° Porte de Pantin ou Porte de la Villette
Ouverture des portes 18h30
38€ + frais de vente

samedi 23 juin 2012

QUESTLOVE ALL NIGHT LONG

Soirée
La Bellevilloise
21 Rue Boyer 75020 Paris
M° Gambetta ou Ménilmontant
18€ + frais de vente, 20€ sur place

dimanche 24 juin 2012

URBAN FESTIVAL BATTLE (UFB)

Battle Tour Ile-de-France
Gymnase Georges Racine,
94 Boulevard du Général Leclerc
92110 Clichy
5€

du dimanche 24 juin au vendredi 29 juin 2012

URBAN FESTIVAL 5ème édition

Festival pluridisciplinaire : danse, court métrage…
Clichy-la-Garenne 92110
entrée gratuite à 10€

dimanche 24 juin 2012

« BEATMAKING » AVEC STANZA

Ateliers Paris Hip Hop
Gaité Lyrique
3 bis rue Papin – 75003 Paris
8 € sur réservation

dimanche 24 juin 2012

FREE JAM

Fête en plein air / DJing, danse, graff
Jardins d’Eole
Rue d’Aubervilliers, Paris 18
M° Stalingrad

lundi 25 juin 2012

HIP HOP ET LITTÉRATURE, MEME COMBAT ? »

Conférence « PARIS HIP HOP CAMPUS »
Maison des métallos
94 rue Jean Pierre Timbaud
75011 Paris
M° Couronnes
Entrée libre

lundi 25 juin 2012

ZOXEA / CHICO CORREA

Concert évènement
Maison des Métallos
94 rue Jean-Pierre Timbaud – 75011 Paris
M° Couronnes ou Oberkampf
14€ + frais de vente

mardi 26 juin 2012

READ! #26 // Coffee

Paris Hip Hop Campus / Club de lecture
Le Rive Gauche
109 boulevard Saint Germain
75006 Paris
Entrée libre sur réservation

mardi 26 juin 2012

Finale END OF THE WEAK France 2012

Concert – concours de MCs
La Bellevilloise
19-21, rue Boyer 75020 Paris
M° Gambetta (ligne 3) ou Ménilmontant (ligne 2)
12€ + frais de vente, 15€ sur place

du mercredi 27 juin au mercredi 4 juillet 2012

FESTIVAL EFFERVESCENCE

Événement pluridisciplinaire : danse, musique, graffiti…
RER E Le Raincy Villemonble puis bus 601 arrêt la lorette
ou RER B Aulnay Sous Bois puis bus 613 arrêt Mairie de Clichy
entrée gratuite à 8€

mercredi 27 juin 2012

« RAP, ÉCRITURE ET ORALITÉ » AVEC GREG FRITE

Ateliers Paris Hip Hop
Gaité Lyrique
3 bis rue Papin – 75003 Paris
4 € sur réservation

jeudi 28 juin 2012

Paris Hip Hop en prison : YOUSSOUPHA

Maison d’arrêt de Bois d’Arcy
Non ouvert au public

jeudi 28 juin 2012

RAPPEURS vs POLICE : COMPRENDRE LE MALAISE

Conférence « PARIS HIP HOP CAMPUS »
les 3 baudets
64 boulevard de Clichy
75018 Paris
M° Blanche ou Pigalle
Entrée libre sur réservation

jeudi 28 juin 2012

Médine & Tiers Monde – Gaza Team

Concert évènement
Le Hangar
3/5 rue Raspail 94200 Ivry Sur Seine
M° Mairie d’Ivry
RER C Gare d’Ivry
10€ + frais de vente

jeudi 28 juin 2012

La Canaille – Kalash

Concert événement
LA PECHE
16,RUE PÉPIN
Esplan. Missak Manouchian
93100 MONTREUIL.
M° Mairie de Montreuil (ligne 9)
10€ + frais de vente

du vendredi 29 juin au mercredi 4 juillet 2012

RAMENE TA BOITE A PIZZA

Exposition
MPAA / Saint-Blaise
37/39 rue Saint-Blaise – 75020 Paris
M° Porte de Bagnolet ou Porte de Montreuil
Entrée libre

vendredi 29 juin 2012

« HIP HOP & ÉDUCATION »

Conférence « PARIS HIP HOP CAMPUS »
les 3 baudets
64 boulevard de Clichy
75018 Paris
M° Blanche ou Pigalle
Entrée libre sur réservation

vendredi 29 juin 2012

TRIPTIK / COOL CONNEXION / GAÏDEN & YOSHI

Concert évènement
Gaîté Lyrique
3 bis rue Papin 75003 Paris
M° Réaumur-Sébastopol ou Arts et Métiers ou Strasbourg Saint Denis
15€

vendredi 29 juin 2012

« Fluidifions la Street »

spectacle de danse
Théâtre Rutebeuf
18 Allée Léon Gambetta
92110 Clichy
Métro Mairie de Clichy (ligne 13)5€ (-18 ans) & 10€ (+ 18 ans)

vendredi 29 juin 2012

RIM’K / 1ère partie LA RELEVE AGRESSIVE

Concert
Espace Renaudie
30 rue Lopez – 93300 Aubervillers
M° Fort d’Aubervilliers
8€ / 5€ (adhérents OMJA) – Résa. par tel.

vendredi 29 juin 2012

compagnie ETHA DAM

spectacle de danse MOZAIQUE
L’Espace 93
Place du 11 novembre 1918
93390 Clichy-sous-Bois
Accès en transport en commun
. RER B Aulnay-sous-Bois et bus 613 (arrêt Mairie de Clichy-sous-Bois)
. RER E Le Raincy / Villemomble
Bus 601 (arrêt La Lorette)
Achat places :
tél : 01.43.88.58.65
billetterie@clichysousbois.fr
Plein tarif 11€ / tarif réduit 8€

du samedi 30 juin au samedi 25 août 2012

EDIFICE

Performances graffiti monumentale
tous les week-end du 30 juin au 26 août,
au Bâtiment des douanes, sur les bords du canal de l’Ourcq, à Pantin
Métro : Eglise de Pantin (ligne5)
Informations : http://www.tourisme93.com
Gratuit

du samedi 30 juin au lundi 30 juillet 2012

ZIK FOOT

Tournoi de foot, graffiti et concert

Tournoi de foot et graffiti : 10h 18h
Quartier Rougemont
dans l’enceinte du stade Owens
3, avenue du Docteur Schaffner 93270

Concert : 20h
Salle des fêtes
9 Rue Gabriel Péri / 93270 SEVRAN
Gare RER de Sevran Livry
Concert 5€ (réservation), Tournoi gratuit

samedi 30 juin 2012

Busta Flex – FDY Phenomen

Concert évènement
LA PECHE
16,RUE PÉPIN
Esplan. Missak Manouchian
93100 MONTREUIL
M° Mairie de Montreuil (ligne 9°)
10€ + frais de vente

dimanche 1 juillet 2012

FRENETIK BATTLE

Battle Tour Ile-de-France
L’Espace 93
Victor-Hugo 3, place de l’Orangerie
93390 Clichy-sous-Bois
Entrée et inscription gratuite

dimanche 1 juillet 2012

BATTLE BEAT DANCE CONFERENCE

Battle de danse hip hop et beatmaker
Lieu: Gaîté Lyrique
3bis Rue Papin
75003 Paris
M° Réaumur-Sébastopol ou Arts et Métiers ou Strasbourg Saint Denis
12€

dimanche 1 juillet 2012

AL – VÎRUS – SWIFT GUAD / POUVOIR DES MOTS

Concert évènement en plein air
Square de la Salamandre
Square de la Salamandre 75020 Paris
M° Maraîchers ou Porte de Bagnolet
Entrée libre

dimanche 1 juillet 2012

CINE-DÉBAT « HIP HOP LE MONDE… & KRUSH GROOVE »

Paris Hip Hop Cinéma
Le Comptoir Général
80, quai de Jemmapes,
75010 Paris – M° République
Entrée Libre

lundi 2 juillet 2012

CINE-DÉBAT « DON’T PANIK »

Paris Hip Hop Cinéma
Théâtre Douze
6, avenue Maurice Ravel – Paris 12e
Entrée libre sur réservation

mardi 3 juillet 2012

CINE-DÉBAT « LA HAINE »

Paris Hip Hop Cinéma
Forum des Images
Forum des Halles niveau-3, 2 rue du Cinéma – 75001 Paris
Métro : Les Halles, Châtelet
Bus : 67, 74, 85 arrêt Coquillière les Halles
Entrée libre sur réservation

mardi 3 juillet 2012

CRIOLO & BALOJI

Concert évènement
Cabaret Sauvage
Parc de la Villette
59 Boulevard Macdonald 75019 Paris
M° Porte de Pantin ou Porte de la Villette
17€ + frais de vente, 20€ sur place

du mercredi 4 juillet au vendredi 13 juillet 2012

« ECRITURE RAP » AVEC AL & VIRUS

Ateliers Paris Hip Hop
Maison des Pratiques Amateurs Saint Blaise
37/39 rue Saint Blaise, 75020 Paris
Gratuit / 10 € / 20 €

mercredi 4 juillet 2012

journée RAW CIRCLES

Evénement pluridisciplinaire : danse, musique, graffiti
Gymnase Jacques Ducasse
5, Boulevard Chastenet de Géry,
94270 Le Kremlin-Bicêtre Métro ligne 7
Ouverture des portes à 14h
Entrée libre en journée / 5€ pour le Battle

mercredi 4 juillet 2012

LA FOUINE & KAMELANC’ / PERF GRAFF de MENT & BIG

Concert évènement & performances graffiti
Pelouse de la Mairie de Clichy-sous-Bois 93390
Entrée libre

mercredi 4 juillet 2012

BATTLE « RAW CIRCLES »

Battle Tour Ile-de-France
Gymnase Jacques Ducasse
5, Boulevard Chastenet de Géry,
94270 Le Kremlin-Bicêtre M°7
Entrée 5€, inscription gratuite

mercredi 4 juillet 2012

TIME BOMB & FRIENDS

Concert évènement
Gaîté Lyrique
3 bis rue Papin 75003 Paris
M° Réaumur-Sébastopol ou Arts et Métiers ou Strasbourg Saint Denis
20€

Leila – Reste ici (Clip et Paroles)

Posted in canadien, chill, clip, francais, french, music, music video, pop, r&b, rap, Uncategorized, urbaine with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 3 juin 2012 by fraichemusique

Image

Leila, la jeune, jolie et talentueuse chanteuse canadienne (qu’on a présentée avant pour sa collaboration Du bout des doigts avec La fouine, son clip Soldat et la version acoustique de son hit Passeport) revient cet été avec une chanson originale, Reste ici. On la retrouve dans un appart Montréalais en plein préparation pour faire la fête avec ses potes. Heureusement elle continue toujours de transmettre un message positif et joyeux ! Une chose est sure : on n’arrive pas à arreter d’écouter cette chanson ! Elle passe en boucle chez nous depuis quelque jours. A bientôt l’album, Leila ?

En bas, les paroles contribué par Tchadliss :

Image

Si je pouvais arrêter les aiguilles,
qui tournes sur les horloges de nos vies,
et qu’une fois arrêter le temps
savourer ce moment doucement
empêcher le monde de tourner
prendre le temps de t’aimer
pour ne jamais oublier
le son de ta voix et ta peau sous mes doigts
Refrain(x2)
Mais le temps vas vite,
les minutes se suivent,
les journées passent et on ne fait que courir,
mais pour aujourd’hui
Reste ici
Avant que demain arrive,
je voudrais me souvenir,
de ton sourire, l’éclat de ton rire,
j’aimerais tout faire ralentir,
empêcher le monde de tourner,
faire basculer le sablier,
c’est utopique, fantaisiste
mais avec toi tout est possible

Refrain(x2)
Mais le temps vas vite,
les minutes se suivent,
les journées passent et on ne fait que courir,
mais pour aujourd’hui
Reste ici
Reste là, ne vois-tu pas que le monde à arrêter de tourner
Reste là, ne vois-tu pas que tout a arrêtés de bouger

Refrain(x2)
Mais le temps vas vite,
les minutes se suivent,
les journées passent et on ne fait que courir,
mais pour aujourd’hui
Reste ici

Refrain(x2)
Mais le temps vas vite,
les minutes se suivent,
les journées passent et on ne fait que courir,
mais pour aujourd’hui
Reste ici

 

Image

Le programme officiel de Paris Hip Hop 2012 !

Posted in américain, american, buzz, cainri, concert, en direct, engagé, english, francais, french, live, music, news, nouvelle, pop, r&b, rap, Uncategorized, urbaine with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 10 mai 2012 by fraichemusique
Voila toutes les infos et dates concernant ce prochain Paris Hip Hop, la 7e édition du festival ! Venez nombreux la famille!
 
via hiphopcitoyens.com >> news 05-2012

Samedi 23 juin : THE ROOTS
 

 
THE ROOTS en concert exceptionnel au Zénith de Paris 
Le groupe emblématique de Philadelphie, se produira le samedi 23 juin au Zénith de Paris, dans le cadre de Paris Hip Hop 2012. En première partie, VICELOW interprétera son dernier projet fraîchement sorti la Blue Tape 2.
Le samedi 23 juin à partir de 20h00
Prix : 38€ + frais de vente
Réservez vos places : FNAC.COM ou DIGITICK.COM


PARIS HIP HOP À LA GAÎTÉ LYRIQUE 
 
Cette année, la Gaîté Lyrique ouvre ses portes au festival Paris Hip Hop. En plus d’ateliers rap et beatmaking, 3 événements vous seront proposés durant la Quinzaine du Hip Hop :
 
 
 
 Le vendredi 29 juin à partir de 19h30
 Prix : 16€ 
 
 
 
 
Battle inédit qui associe compositeur et danseurs hip hop
Le dimanche 1er juillet à partir de 15h00
Prix : 12€

 
 
 
Time Bomb Feat Oxmo Puccino, Cassidy des X Men, Dany Dan, Busta Flex, Mr J-L plus d’autres MCs à suivre… avec DJ Sek, DJ Mars, DJ Nels
Le mercredi 4 juillet à partir de 20h00
Prix : 20€
Places bientôt disponibles sur GAITE-LYRIQUE.NET

Lundi 25 juin : ZOXEA & CHICO CORREA
 

A l’occasion de la sortie de son nouvel album ‘Tout dans la tête‘, ZOXEA donnera un concert exceptionnel à la Maison des Métallos, dans le cadre de Paris Hip Hop 2012. 
Il sera accompagné de l’artiste brésilien CHICO CORREA et son Electronic Band. Cette fructueuse collaboration entre les deux artistes est née lors d’une résidence et d’un concert à Joao Pessoa (Brésil), entourés des Sages Poètes de la Rue.
Ils se retrouvent à Paris pour un nouveau concert d’anthologie. 

Le lundi 25 juin à partir de 20h00
Prix : 14€ + frais de vente
Réservez vos places : FNAC.COM


Jeudi 28 juin : : MEDINE & TIERS MONDE
 

Médine revient sur scène avec l’énergie qu’on lui connaît, une plume aiguisée qui remet le rap au service d’une parole engagée et responsable. Il joue de son timbre rocailleux qui met en relief la finesse de ses textes. Un micro pour bousculer les préjugés
Accompagné de Tiers Monde, le Black To The Future, qui ajoutera au show son savoir faire lyrical. Un son percutant à voir absolument sur scène!
La première partie sera assurée par Gaza Team, groupe réunissant des rappeurs d’ici et de Palestine.
 
Le jeudi 28 juin à partir de 20h00
Prix : 10€ + frais de vente
Réservez vos places : FNAC.COM


PARIS HIP HOP 2012 c’est aussi …
 
… plein d’autres rendez-vous à ne surtout pas manquer !
PARIS DANSE HIP HOP – Casino de Paris
Le vendredi 22 juin
(programmation en cours)
 
EXPOSITION USINA – La Maison des Métallos
Du mercredi 20 juin au lundi 25 juin de 14h à 20h
Entrée : Libre 

QUESTLOVE ALL NIGHT LONG – La Bellevilloise
Le Samedi 23 juin à partir de 23h
Prix : 18€ + frais de vente, 20€ sur place
Réservez vos places : FNAC.COM 
 
Spectacle de danse en plein air
« Cie Farid’O / « Etre dans la rue » et « Révélation » Collectif A Part Etre
Le samedi 23 juin à partir de 16h00
Entrée : Libre 
 
BLOCK PARTY – Les Jardins d’Eole 
Le dimanche 24 juin 
(programmation en cours)
 
3 battle de danse hip hop
Du dimanche 24 juin au mercredi 4 juillet à partir de 14:00
 
Le mardi 26 juin à partir de 19h00
Prix : 12€ + frais de vente ou 15€ sur place
Réservez vos places : FNAC.COM
 
Le jeudi 28 juin
Concert

LA CANAILLE & KALASH – Café La Pêche 
Le jeudi 28 juin à partir de 20h30
Prix : 10€ + frais de vente
Réservez vos places : FNAC.COM

BUSTA FLEX & FDY PHENOMEN – Café La Pêche 
Le samedi 30 juin à partir de 20h30
Prix : 10€ + frais de vente
Réservez vos places : FNAC.COM
 
DEUX FESTIVAL DANS LE FESTIVAL
URBAN FESTIVAL du 24 juin au 29 juin à Clichy-la-Garenne
FESTIVAL EFFERVESCENCE du 27 juin au 4 juillet à Clichy-sous-Bois
 
Concert en plein air
Le dimanche 1er juillet de 17h à 20h
Prix : Gratuit
 
Concert en plein air
Le mercredi 4 juillet à partir de 16h
Entrée : Libre
Retrouvez toutes les détails de la programmation sur
http://hiphopcitoyens.com/
et http://paris-hiphop.com/
%d blogueurs aiment cette page :