Archive for the rap Category

Interview de Kayna Samet, DJ Hamida et Lartiste par Fraichemusique (Part 3)

Posted in clip, exclu, fraiche musique, francais, french, hip-hop, interview, music, music video, r&b, rap, rnb, urbaine with tags , , , , , on 1 octobre 2014 by fraichemusique

A l’occasion de la sortie de son nouvel album Thug Wife, nous avons rencontré Kayna Samet qui nous en parle de son parcours, son évolution artistique et encore plus…

Kayna, tu as déjà une belle carrière dans la musique… La Kayna « d’Écorchée vive » est-elle la même aujourd’hui ? Comment décrirais-tu ton évolution ?

La Kayna d’Écorchée vive est toujours là, sauf qu’elle est partie en vacances pour mieux revenir après. On a tous ce coté un peu nostalgique en nous. C’est vrai que c’est mon univers de prédilection. J’ai plus de choses à raconter de façon mélancolique que de façon heureuse parce que je me dis tout le temps que le bonheur, il se vit mais il se raconte pas. C’était ça ma philosophie jusqu’à il y a peu, et puis le fait d’avoir vécu plein de choses dans ma vie… Et tout simplement d’être heureuse, d’être en bonne santé, de vivre, de pouvoir partager ma passion avec plein, plein de gens… Ça me donne envie aussi en tant qu’artiste de pouvoir m’aventurer sur d’autres univers musicaux. C’est le cas sur mon album qui arrive à la rentrée. Je n’ai pas hésité à me faire violence d’une certaine manière et à sortir de mes acquis. Je pense que c’est là où on grandit en tant qu’artiste, c’est quand on se donne l’autorisation d’évoluer, de prendre des risques. Tout ça, c’est un cheminement de tout ce que j’ai vécu.

DJ Hamida : Ce que je peux dire sur Kayna, c’est que les gens se plaisent à mettre les artistes dans des cases. Il est vrai que Kayna a fait des morceaux tristes et mélancoliques mais elle l’a fait avec talent. Peut-être que le public et certains médias, à un moment, ont voulu la garder dans ça. Sa personnalité est joyeuse. Quand je suis avec elle, je m’amuse et je rigole. Le fait qu’un titre comme Déconnectés fonctionne comme il fonctionne aujourd’hui, c’est une belle victoire.

Kayna, tu reviens avec un nouvel album, Thug Wife. Es-tu contente d’être de retour ?

Je suis super contente d’être de retour car ça fait deux ans que je travaille déjà, depuis « A cœur ouvert » où j’avais déjà des titres de près pour l’album. « Thug Wife » c’est un album personnel et dans l’instinct, dans le présent. C’est ma vie d’aujourd’hui qui m’inspire. Il y a beaucoup de titres assez mélancoliques comme on a l’habitude d’entendre mais sous forme de nouvelles musicalités. Et il y a d’autres titres, un peu plus second degré, dont un auquel je pense qui s’appellera « Hey Bitch » que vous allez découvrir prochainement. Il y a des titres assez solennels et d’autres où je lâche un peu plus à pression, où c’est des choses un peu plus légères.

J’ai été maman et comme c’était un grand bonheur pour moi, ça a pris tout mon espace temps. Donc j’ai mis toutes mes forces et toute ma vie au service de ce nouveau métier. Je suis hyper contente d’avoir fait ce choix parce que j’avais besoin de vivre pleinement la naissance de ma fille, et puis j’ai eu la chance de profiter d’elle chaque jour pendant deux ans. Dés que je l’ai vu marcher, s’exprimer et être un peu plus autonome, je me suis dit, « Tiens la musique, c’est chouette je chante tous les jours de ma vie c’est ce que j’aime faire ». Puis il y avait toujours le label qui était là et qui me demandait de faire des morceaux. Et puis comme le disait tout à l’heure DJ Hamida, j’ai la balle comme en 1998.

Voilà le public nous apprécie, et nous le rend bien, et moi je kiffe faire de la musique. J’ai eu la chance aussi de travailler avec Soprano, qui est à la base aussi de mon projet. J’ai confiance en moi, je sais que j’ai des choses à donner et cette pause m’a été utile comme on peut faire une pause dans sa vie, dans son travail, dans un couple ou dan nos vies personnelles. Chaque étape sert et même si j’étais un peu « absente », l’artiste que je suis est toujours là. Si on a rendez-vous au studio ce soir, on va faire le taff. C’est comme le vélo.

Justement, avant ton dernier EP et l’album Deep Voice, tu avais fait une petite pause du monde musical. Qu’as cette période t’as apporté ?

Avoir eu ma fille ça m’a donné une raison d’exister. Chaque jour quand je me lève et que je la vois et qu’elle me dit « Maman » avec un grand sourire, « Donnes moi mon biberon ». A ce moment là, elle me donne des vitamines pour toute la journée. Oui ça m’a fait voir la vie différemment. Je suis moins dans l’introspection, je vis chaque jour à fond. Je suis contente de pouvoir faire un métier que j’aime et d’avoir une équipe qui croit en moi.

Kayna nous en dit un peu plus sur ses influences et son nouvel album. La suite de notre entretien…

Quelles sont tes influences musicales françaises ou d’ailleurs ? Et quels artistes écoutes-tu en ce moment ?

Moi c’est vrai que je suis très éclectique dans ce que j’écoute. Grâce à ma fille, je redécouvre tous les classiques de Disney, les chansons de princesses. En ce moment c’est la Reine des neiges, je peux te chanter tout l’album. J’écoute aussi beaucoup de funk comme mon ami Hamida, parce que c’est aussi comme ça que j’ai commencé à rechanter des choses de mes copines, du Mary J Blige. Sinon, il y a un album qui me suit partout, c’est «The Miseducation », le premier album de Lauryn Hill, un grand classique. Après c’est aussi comme Lartiste, j’écoute beaucoup de choses. Le dernier album de Beyoncé j’ai bien kiffé. Je kiffe aussi Rihanna, son grain de voix. Je trouve que tout ce qu’elle touche, elle le sublime, et en même temps c’est normal car ils sont 35 à travailler dans son équipe. C’est une grande artiste. J’aime bien DJ Hamida, et Pharell Williams aussi qui n’a pas trop de codes électros. C’est frais, c’est hype. Et en fin, j’aime bien Drake.


Everything is everything, extrait de The Miseducation of Lauryn Hill

Le titre Bousillée, extrait du nouvel album Thug Wife, raconte une relation abusive. Est-ce que tu as vécu ce genre de rapport ?

Je te rassure non mais ça arrive à beaucoup de femmes. J’ai une amie à qui cela est arrivé et j’ai suivi son histoire. Je l’ai beaucoup soutenue et elle a eu la force de partir en fait. Donc je voulais lui rendre hommage, à son histoire. A travers ça, je reçois énormément de messages de filles à qui c’est arrivé. Dans le titre, je finis par dire « Tout ça c’est fini, je ne me laisserai plus jamais faire ». C’est un titre avec beaucoup d’émotion. Il y a le clip aussi qui est disponible sur ma chaîne Youtube et c’est un titre noir, avec une grosse tension et c’est ce que je voulais. Moi dans mes clips, j’aime aller jusqu’au bout de l’émotion, et je pense que c’est réussi sur celui-là.

Interview réalisée par Vanessa Saksik et Aaron Phillips
Crédits photos : Vanessa Saksik
Remerciements à DJ Hamida, Kayna Samet, Lartiste et Agence Rise Up

Retrouvez les autres parties de notre interview avec Kayna Samet, DJ Hamida et Lartiste ici :

Interview de Kayna Samet, DJ Hamida et Lartiste par Fraichemusique (Part 1)

Interview de Kayna Samet, DJ Hamida et Lartiste par raichemusique (Part 2)

DJ Hamida, Kayna Samet et Lartiste

DJ Hamida, Kayna Samet et Lartiste lors de l’interview avec Fraichemusique

Sevyn Streeter – It won’t stop ft. Chris Brown (Clip et paroles)

Posted in américain, american, cainri, clip, english, music, music video, news, nouvelle, pop, r&b, rap, Uncategorized, urbaine with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 9 novembre 2013 by fraichemusique

Ayant déjà écrit pour des artistes de renom (Chris Brown, Brandy, Kelly Rowland, Alicia Keys, Fantasia, Ariana Grande et Tamar Braxton), ainsi qu’avoir fait partie des girl-groupes TG4 et RichGirl, Amber aka Sevyn Streeter prend désormais ses premiers pas vers une carrière solo. Signée chez Atlantic Records depuis peu, son premier EP sera dispo le 3 décembre sous le titre Call me crazy, but… Voici son denier single et clip en collab avec Chris Brown, It won’t stop. Le verdict : Sevyn n’est pas folle mais plutôt follement talentueuse !

Sevyn Streeter - It wont stop ft Chris Brown

Sevyn Streeter ft Chris Brown – It won’t stop

Les paroles via Rap Genius:

Sevyn Streeter – It Won’t Stop Lyrics
Produced By: Diplo & Free School

[Verse 1:]
I love when you pulling up in your jeep
Bumpin all your beats

J’s on, with your shades on
Just to bring me something to eat
You the man up in these streets
But when it comes to my heart
That don’t mean a thing no

So I hop up in your ride
Ooh it’s hot as hell outside

Got the top down
With the doors off
Put your hand on my thigh

Drive slow ooh
Take your time

[Pre-Hook:]
Every little thing you do, got me feeling some type of way (way)
When you gimme that thunder you make my summer rain
(Oh-oh-oh oh oh, Oh-oh-oh oh oh)
Everyday, everyday

[Hook:]
And it won’t stop
Boom, boom, boommmmm
And it won’t stop
Boom, boom, boommmmmm
Yeah
With every single part of me
My love for you is constantly
Forever and ever on repeat
On repeat
And it won’t stop
Boom, boom, boommmm

[Verse 2:]
I love when we pulling up to the beach
Sand down in my feet

Sun down
Nobody around
That’s one hell of a scene
You rockin my body
Rock rock the boat
Aaliy-ah

Don’t it sound famil-ar
Cause it feels like
Ah ah aye aye
Lookin up in spa-ace
Juts me and my ba-ae
And it feels so ama-azing
Oh oh
All night

[Pre-Hook:]
Every little thing you do, got me feeling some type of way (way)
When you gimme that thunder you make my summer rain
(Oh-oh-oh oh oh, oh-oh-oh oh)
Everyday, everyday

[Hook:]
And it won’t stop
Boom, boom, boommmmm
And it won’t stop
Boom (boom), boom (boom), (boom) boommmmmm
With every single part of me
My love for you is constantly
Forever and ever on repeat
On repeat

And it won’t stop
Boom, (boom) boom, (boom) boom

[Verse 3:]
Everyday, Everyday
I can’t breathe
You take my breath
Away from me
Heres my heart
You got the key
Put that on eternity
I love you til infinity
Infinity (x4)
My everything
My everything
And when I think about it be making me weak baby
It won’t ever stop
My heart won’t skip a beat baby
And it’ll keep going on, going on, going on

[Hook:]
And it won’t stop
Boom, boom, boommmm
And it won’t stop
Boom (boom), boom (boom), (boom) boommmmmm
With every single part of me
My love for you is constantly
Forever and ever on repeat
On repeat
And it won’t stop
Boom (boom), boom (boom), (boom) boommmmmm

Charlie Brown feat Leila – Presque Arrivés (Remix On my way)

Posted in britannique, british, canadien, dance, english, francais, french, music, music video, news, nouvelle, pop, r&b, rap, remix, rock, Uncategorized, urbaine with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 4 novembre 2013 by fraichemusique
Charlie Brown feat Leila - Presque Arrives

Leila et Charlie Brown – Presque Arrivés, remix On my way

Du nouveau de notre artiste montréalaise préférée, Leila qui collabore cette fois-ci avec le chanteur britannique Charlie Brown. Ça donne un superbe remix de son single On my way, rebaptisé en version française sous le titre Presque Arrivés ! Vous en pensez quoi ?

Leila sur Facebook: http://www.facebook.com/Leilabogahonline
Leila sur Twitter : http://twitter.com/leilalanova

Charlie Brown sur Facebook: http://www.facebook.com/charliebrownLDN
Charlie Brown sur Twitter: http://twitter.com/CharlieBrownLDN

Isleym – Petit bateau (clip et paroles)

Posted in chill, clip, francais, french, music, music video, news, nouvelle, photos, pop, r&b, rap, Uncategorized, urbaine with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 30 octobre 2013 by fraichemusique

Image

La jeune et talentueuse Isleym revient en force avec un nouveau titre : Petit bateau, extrait de son album Où ça nous mène qui sortira très prochainement. Restez à l’écoute !

Les paroles :
petit bateau
qu’a échoue dans mon cœur
il laisse un sentiment de peur
petit bateau
qui aujourd’hui navigue au milieu de tout ses paquebot pirates de la vie
petit bateau
voyage sans loi n y peine esquives moi tout ses vieux rafiot
qui n’attendent que ta perte
petit bateau
tu croiseras des sirènes ne te jettes pas à l’eau elles ont du vices méfies toi d’elles

laisse toi emporter par le vent , n’est pas peur choisis ton cœur comme le seul océan
il est grand temps de mettre les voiles
et confiance et ne perd pas de vue ton étoile
et pas besoin de carte n’y boussole
vu sur la mer pieds sur terre et vont toucher le ciel
et peut importe ce que le destin te donne
petit bateau
tu verras des tempêtes voudront fracasser ton monde mais tu leur tiendras tête
petit bateau
choisis ton équipage fais bien le tri c’est avec eux que tu prendras de l’age
petit bateau
c’est une chasse au trésor à la conquête du bonheur enfermé dans un coffre fort
petit bateau
après tout qu’importe d’viens un grand de ce monde et vas y que le vent t’emporte
laisse toi emporter par le vent , n’est pas peur choisi ton cœur comme le seul océan
il est grand temps de mettre les voiles
et confiance et ne perd pas de vue ton étoile
et pas besoin de carte n’y boussole
vu sur la mer pied sur terre et vont toucher le ciel
et peut importe ce que le destin te donne

Image

oublie cette rage qui nous inonde
prenons le large allons parcourir le monde
faire des effort encore et encore
comme un pirate a la recherche d’un trésor
oublie cette rage qui nous inonde
prenons le large allons parcourir le monde
encore et encore jusqu’à arriver a bon port

laisse toi emporter par le vent , n’est pas peur choisi ton cœur comme le seul océan
il est grand temps de mettre les voiles
et confiance et ne perd pas de vue ton étoile
et pas besoin de carte n’y boussole
vu sur la mer pied sur terre et vont toucher le ciel
et peut importe ce que le destin te donne

petit bateau
prenons le large prenons le large
petit bateau
comme un pirate comme un pirate
petit bateau
prenons les large prenons le large

Source: http://www.parolesmania.com/paroles_isleym_63731/paroles_petit_bateau_1824605.html

La Fouine – Quand je partirai (Clip et paroles)

Posted in buzz, chill, clip, francais, french, music, music video, news, nouvelle, photos, pop, r&b, rap, Uncategorized, urbaine with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 19 juillet 2013 by fraichemusique
La Fouine - Quand je partirai

La Fouine – Quand je partirai

As-tu aussi déjà vu Quand je partirai, le dernier clip de La Fouine ? Sorti vendredi le 12 juillet, il fait plein de buzz en ce moment. Le sixième extrait de son album Drôle de parcours et tourné par BeatBounce Productions, il s’agit d’une dramatisation de la mort du rappeur du 78 par fusillade. Au milieu du clip, un écran télévisé affiche une annonce de la mort sur la chaîne d’actualité, BFM TV. Selon un article du Nouvel Obs republié sur MCE, BFM pourra porter plainte contre La Fouine.

La Fouine - Quand je partirai

Le soi-disant annonce de la mort de La Fouine sur BFM lors du clip Quand je partirai

Maitre Mathieu Davy rappelle sur le site du Nouvel Obs «Il n’est pas juridiquement possible d’utiliser ou de reproduire la marque d’une chaîne de télévision, son logo, sans son autorisation, surtout dans le cadre d’une exploitation commerciale.»

A voir si la chaîne décide de poursuivre La Fouine et BeatBounce… Un coup de pub juste ou manipulateur, à vos avis ?

Les paroles via Rap Genius France :

La Fouine – Quand je partirai Lyrics

[Intro]
You light up another cigarette and I pour the wine
It’s four o’clock in the morning and it’s starting to get light
Now I’m right where I want to be, losing track of time
But I wish that it was still last night

La Fouine - Quand je partirai 3

Le fusillade du clip Quand je partirai de La Fouine

[Couplet]
Quand j’partirai ne venez pas pleurer sur ma tombe, combien sont sincères ?
Combien de drames, de vraies galères, combien de faux frères ?
Quand j’étais vraiment dans la merde, combien m’ont tendu la main ?

Ne jamais remettre à demain ce qu’on peut faire à une main
Déjà à l’époque, on m’enviait pour une barrette
J’fais d’l’auto-stop sur le chemin du Paradis et seul le Diable s’arrête
Cimetière de Trappes, en p’tite équipe, ramenez pas trop d’de-mon
On vit entre anges et démons, combien me connaissent de nom ?
Quand j’partirai, dites à ma famille que j’les aime
Que mon truc c’est la solitude, que j’ai du mal à dire « je t’aime »

Quand j’partirai, dites à mon dealer qu’il est au chômage
Drôle de personnage, pas besoin qu’on m’rende hommage
Dites à mes vrais amis que l’amitié s’étend à jamais
Que j’étais nul en maths car quand on aime on n’compte jamais

Vous direz aux matons que l’peura m’a fait changer d’air
Que ma fierté c’est l’Maroc et que j’préfère manger par terre
Aucun remord, j’ai vécu pleinement
Un titulaire sur le terrain, c’est dix rageux qui parlent sur le banc
Quand j’partirai, dites à mon père que rien ne sert de pleurer
Dites à ma fille que ses prières remplaceront les courriers
Dites à mes profs que rien à foutre si j’ai pas eu leurs diplômes
Dites aux rageux que cet album va sûrement peser dix tonnes
Quand j’partirai, vous passerez le salam au Congo
Vous leur direz qu’on y mange bien,
vous remercierez le Togo
Le Cameroun et l’Algérie, le Canada, Djibouti
J’aurai p’t-êt’ un seul remord : ne pas revoir l’public du Mali

La Fouine - Quand je partirai 5

L’enterrement du rappeur La Fouine dans le clip Quand je partirai

J’partirai la tête haute, ma fille, n’écoute pas les gens !
J’ai des souvenirs de Dakar, de quelques frères d’Abidjan
Quand j’partirai, la concurrence pourra sortir d’son trou
Et seulement une fois enterré, vous pourrez prendre son pouls

Je serai pas loin, je serai à jamais dans le cœur d’la famille
De quelques fans anéantis, de quelques sœurs des Antilles
Quand j’serai plus là, vous direz à certains frères qu’ils m’ont déçu
Que moi j’ai pas une belle plume, seulement un putain d’vécu !

Vécues, les années passent et je vois les choses empirer
Seigneur, ayez pitié le jour où j’partirai
Quand j’partirai, certains faux frères feront mine d’être déçus
Veulent rouler avec moi, auparavant m’auraient marché dessus

Dites à mes fans que j’suis fou d’eux, que je n’étais rien sans eux
Que la vie, ça blesse, et qu’il n’y a pas d’fumée sans coup d’feu
Big up à Fred Musa, Pascal Cefran c’est la même
Encore un rap anti-FN sur ta FM
Quand j’partirai, certains bâtards feront leurs condoléances
Où étaient-ils quand les factures arrivaient à échéance ?
Où étaient-ils quand les Restos du Cœur servaient le daron ?

Où étaient-ils quand les huissiers prenaient l’fauteuil du salon ?
Où étaient-ils quand les yeux mouillés, Maman manquait d’liquide ?
Étaient-ils là au mitard, avec une envie d’suicide ?
Les années passent, bordel de merde, et j’vois les choses empirer
Seigneur, ayez pitié le jour où j’partirai

La Fouine - Quand je partirai 4

La Fouine rejoint le ciel ?

[Outro]
Yeah, le jour où j’partirai, j’emmènerai rien avec moi
Pas d’appartement, pas d’bijou, pas d’voiture
J’ai jamais rappé pour cette merde, t’façon

Et ça, les vrais le savent, depuis mon premier album
Quand j’partirai, la seule chose qui est importante pour moi
C’est qu’j’espère que j’aurai l’temps de dire :
« Achhadou an lâ ilâha illa-llâh, washadou ana muhammad rasûlu-llâh »

Et j’veux entendre chanter… Fouiny Babe !
J’veux vous entendre chanter…
La réussite, ça génère des inimitiés Fouiny, ça crée des ennemis :
Ton succès se retourne contre toi !
Qu’est-ce que tu vas faire, tuer ton succès ?
Tu préférerais ne pas avoir réussi ?
C’n’est pas compliqué, ou on réussit et on s’fait quelques ennemis
Ou bien on loupe son coup, et on s’fait quelques amis
C’est une question de choix…

Rim’K et AP – Demain j’arrête… pas (Clip et paroles)

Posted in chill, clip, francais, french, music, music video, photos, r&b, rap, rasta, Uncategorized, urbaine with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 5 juillet 2013 by fraichemusique

Paroles via Rap Genius France :

Image

[Intro : AP & Rim’K]
On a décidé d’arrêté d’fumer
J’te bloque le décor J’arrête pas !
C’est comme si tu demandais à Riffi d’arrêter d’secouer la plante J’arrête pas !
Big fuméeeeeee ! J’arrête pas !
Big fumée ! J’arrête pas !
Bi-bi-big fumée ! J’arrête pas !

Comprendès ? J’arrête pas !
Vitry, Meda ! J’arrête pas !

[Couplet 1 : Rim’K]
J’bois la Grey Goose comme du Champomy
La dope moi j’laisse ça à Johnny
Poumons V12 mon anatomie
Demain j’arrête, putain j’ai promis
J’jete mes feuilles pour la 1er fois
Moi qui venais de toucher d’la 1ere frappe
1er nuit : Je n’fais que des cauchemars
2eme nuit : J’transpire comme un gros lard
3eme nuit : J’dis quoi ? J’fait quoi ?
J’arrête paaaas, moi c’est Weed Life, 9-4
4eme nuit : J’fait l’forcing
Demain j’m’allume une double turbine
Jamais en confiance aux douanes
Je suis rhabat, j’ai mis les Ray Bannnnnnnn
Demain j’arrête pas, d’la weed fraîche dans une feuille de cigare tah Havana
Image
[Refrain : Rim’K & AP]
Demain j’arrête ? Non j’arrête pas !
J’essaie, j’essaie, j’arrive pas !
Vitry – Meda : J’agresse la boi-boi-boite de vitesse, j’m’arrête pas !
Beleck à la fouille rectal
Big fumée, AP, Rim’K
Ça rime pas mais j’me roule un gros joiiiint
Demain j’arrête pas !

[Couplet 2 : AP]
Nuit blanche sur nuit blanche, j’y arrive pas
Les mains moite, impossible de dormir sans
Ils sont dans la blanche, nous la peu-fra
J’fais les 400 pas, j’y arrive pas
J’tourne en rond, j’tourne en rond
J’suis au point d’craquer, de péter les plombs
Pourtant j’me suis dis : Cette fois-ci c’est la bonne !
Mais là j’fumerais bien un bon gros joint d’com’
Gros oint-j à la Bob Marley
Boom bye bye j’viens de bombarder
Pou-pousse moi juste 1/2 kil’
J’dors sur un oreiller rempli d’weed
Ma petite lampe, ma petite plante
Mon petit bloc, ma petite planque
Big défonce, big fumée noir
J’compte même plus mes trous d’mémoire
Image
[Refrain : Rim’K & AP]
Demain j’arrête ? Non j’arrête pas !
J’essaie, j’essaie, j’arrive pas !
Vitry, Meda, j’agresse la boi-boi-boite de vitesse, j’m’arrête pas !
Beleck à la fouille rectal
Big fumée, AP, Rim’K
Ça rime pas mais j’me roule un gros joiiiint
Demain j’arrête pas !

[Pont : Rim’K]
Big fumée ! J’arrête pas !
Big, big fumée ! J’arrête pas !
Comprendès ?! J’arrête pas !
Weed Life ! J’arrête pas !
Big fumée ! J’arrête pas !
Bi-bi-big fumée ! J’arrête pas !
Comprendès ?! J’arrête pas !
Vitry, Meda J’arrête pas !

[Dialogue]
– Poto j’ai craquer
– Nooon ?
– Ouais j’ai r’fumer
– T’as craquer ?
– Ouais j’reviens d’Meda à l’instant !
– Mais non ?!
– Tiens j’viens d’rouler un spécial One
– Orhh
– Tu veux l’allumer ?
– Vas-y direct
– ‘as-y tiens
– C’est quoi ça ?
– C’est d’la …
Image
[Couplet 3 : Rim’K]
Cheese, gouda tah l’pays du fromage
Ma 1ere fille j’l’appelerai : Marijuana
J’bloque ma cons’ quand j’arrive sur ris-Pa
J’arrête pas, j’arrive pas, j’charrie pas
J’le jure j’ai qu’un joint sur moi m’sieur l’agent
Sans compte l’12 dans mes Jordan’s

Le problème c’est qu’j’fume encore plus qu’avant
Ils m’donnent de la weed ou m’évan’

[Couplet 4 : AP]
J’suis tomber d’dans comme Obelix
Mes banlieusards fournissent tout Berriz
Souvent dosé comme le verre de trop
Pourquoi m’proposer j’ai tout c’qu’il me faut
La qualitad, j’aime pas l’Etat
C’est un p’tit joueur Wiz Khalifa
Envoie les mass’, muchas gracias
J’vais en rouler un gros comme un fajitas

[Refrain : Rim’K & AP]
Demain j’arrête ? Non j’arrête pas !
J’essaie, j’essaie, j’arrive pas !
Vitry, Meda, j’agresse la boi-boi-boite de vitesse, j’m’arrête pas !
Beleck à la fouille rectal
Big fumée, AP, Rim’K
Ça rime pas mais j’me roule un gros joiiiint
Demain j’arrête pas !

[Outro : Rim’K]
Big fumée !
Big, big fumée !
Comprendès ?!
Weed Life !
Big fumée !
Big, big fumée !
Weed Life !

Casseurs Flowters (Orelsan et Gringe) – Bloqué (Clip officiel)

Posted in chill, clip, dance, danse, electro, francais, french, music, music video, pop, r&b, rap, rock, techno, Uncategorized, urbaine with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 3 juillet 2013 by fraichemusique

Le duo Casseurs Flowters, composé par les rappeurs Orelsan et Gringe (qui nous ont proclamé dernièrement qu’Ils sont cools) nous font découvrir leur nouveau tube, Bloqué !

Bloqué dessus comme nous ?

%d blogueurs aiment cette page :